Cours de Yoga à La Rochelle

Séances collectives de Hatha Yoga et de Yoga Nidra

Sur la commune de Saint-Xandre

Les séances collectives de hatha yoga sont un bon préalable à un cours de yoga nidra. En effet, le travail postural et respiratoire du hatha yoga permet de préparer le corps et l’esprit, qui sont alors plus réceptifs pour recevoir une séance de yoga nidra.

Qu’est-ce que le Hatha Yoga ?

Le hatha yoga est une discipline ancestrale, originaire de l’Inde, qui permet de délier le corps et l’esprit, à travers 3 éléments clés que nous retrouvons à chaque séance :

  • la respiration (pranayama)
  • les postures (asanas)
  • la relaxation (shavasana)

C’est une pratique qui peut améliorer des problèmes physiques, agir sur la stabilité émotionnelle et la clarté du mental. C’est aussi une expérience intérieure dynamique et passionnante, que tout le monde peut pratiquer comme un antidote à la vie stressante de notre époque et comme une aide pour traverser les aléas de l’existence qui nous inquiètent et nous bousculent parfois.

Professeur de yoga à La Rochelle

Comment se déroule une séance ?

Le cours de yoga commence par une pratique respiratoire permettant de se recentrer et de préparer le corps aux postures. Ensuite la pratique posturale allie la conscience du souffle à la conscience du mouvement et des perceptions intérieures du corps. Puis la séance se termine par une relaxation, permettant au corps et à l’esprit d’intégrer les bienfaits de la séance.
Les séances se déroulent dans le calme, avec des silences installés au cœur des postures, afin d’être à l’écoute de son souffle et des possibilités de son corps.

Stages et Ateliers

Tout le long l’année j’organise des stages et des ateliers autour du thème du yoga et de la relaxation

Interventions en entreprise

Séances et ateliers en entreprise, séminaires ou séances régulières pour favoriser le bien-être au travail

⇒ Pranayama (la respiration)

Respirez-vous suffisamment ? Respirez-vous profondément ?
Nous nous posons rarement ces questions car la respiration est un phénomène autonome, qui se fait spontanément sans qu’on ait besoin d’y réfléchir.
En yoga, nous amenons notre attention et notre concentration sur notre souffle, et cette respiration consciente est comme un guide au fil de nos postures, nous permettant de mettre de la qualité dans notre respiration, de poser notre mental, et de sentir cette énergie de vie en nous. “Respirer c’est vivre, et bien respirer, c’est bien vivre”. Cette puissance créatrice que constitue notre respiration, est là pour nous aider à vivre en santé et en sérénité.

⇒ Asanas (les postures)

Quelque soit les postures prises, il est important d’être à l’écoute de son corps et de ses possibilités, de respecter le principe d’ « ahimsa », la non-violence envers soi-même et envers chaque être vivant. Chacun(e) évolue en fonction de ses capacités physiques, et plusieurs niveaux de postures peuvent être proposés afin de s’adapter à vous et à votre rythme.

Dans les yoga sutra de Patanjali, un autre précepte de la pratique est « sthira sukhamāsana » : de trouver fermeté et confort dans la posture, être fermement établi dans un espace heureux. En effet, une fois installé dans la posture, nous cherchons, avec l’aide de notre respiration, à relâcher toutes les tensions qui peuvent exister dans la posture, à accueillir toutes nos sensations et nous mettre à l’écoute de notre intériorité. Abolir tout effort de volonté, observer l’instant présent et retrouver cette unité corps-esprit.

⇒ Shavasana (la relaxation)

C’est la posture type de relaxation : corps couché, immobile, passif sur son support.
 Allongé sur le dos, les jambes étendues légèrement espacées l’une de l’autre, les orteils vers l’extérieur, les bras étendus et un peu écartés du corps, les paumes tournées vers le ciel, favorisant une bonne ouverture des épaules, les doigts sont en position de repos, c’est-à-dire légèrement fléchis. Les yeux sont fermés afin de favoriser une présence totale au corps et aux sensations. En effet, la posture de shavâsana implique une grande attention et la possibilité de s’intérioriser totalement, elle permet de chasser les tensions accumulées notamment dans les zones de grands passages (cou, gorge, épaules, abdomen).
Lorsque la position couchée sur le tapis est inconfortable pour certaines personnes, il peut être utile de placer un petit coussin sous la tête, pour permettre au cou d’être dans une position de repos, et de placer un coussin sous les genoux, pour atténuer le creux lombaire. Dans les cas de tensions plus marquées au niveau de la région lombaire, on peut laisser l’arrière des jambes se poser sur l’assise d’une chaise, de façon que les cuisses soient perpendiculaires au sol et les jambes parallèles au sol.
Je vous propose Shavâsana en fin de séance pour la relaxation finale, afin de laisser tout votre être intégrer les effets, sensations, et ressentis qu’ont pu libérer les postures, de récupérer au niveau ostéo-articulaire, respiratoire et cardio-vasculaire.
Cette posture nous apprend à accepter de s’abandonner, de lâcher-prise, de laisser faire, d’éveiller le schéma corporel, pour cheminer au plus profond de l’être sans commentaire, sans jugement et sans a priori. Juste être totalement disponible à ce qui est, en tant que témoin drashtu, observateur, observatrice du corps qui respire.